Categories: assurance

La Convention de Genève relative au contrat de transport international de Marchandises par Route (CMR) constitue le document réglant le rôle et les responsabilités des parties contractuelles. La CMR est le pendant du connaissement pour le transport maritime et de la lettre de transport aérien.

Comme nous l’avons déjà souligné dans les numéros précédents de notre magazine, les couvertures d’assurance qui répondent en cas de dommage lors du transport international sont généralement au nombre de deux: la responsabilité vectorielle (l’assurance responsabilité civile que chaque transporteur a utilisé pour le transport pour compte de tiers doit et qui est liée aux conditions CMR) ou à la couverture «Tous Risques», si cela a été expressément demandé par le client.

En soi, la différence entre les deux couvertures est simple et intuitive à comprendre, plus il est difficile d’identifier les risques potentiels, ou plutôt les limites des deux polices différentes.

Dans le cas d’une couverture «Tous risques», le client (client) demande à son transitaire de souscrire une assurance pour cet envoi unique, avec une prime convenue pouvant varier en fonction du type de marchandise, du moyen de transport utilisé et pour la destination vers laquelle vous souhaitez envoyer. Le transitaire, qui est le preneur d’assurance de la compagnie d’assurance, procédera à transmettre à cette dernière toutes les informations pour la délivrance du certificat d’assurance. Dans ce cas, à l’exception des clauses prévues par la couverture d’assurance internationale, les marchandises ont un degré de couverture optimal et ad hoc pour l’envoi en question.

En ce qui concerne, au contraire, le vecteur RC lié aux conditions CMR, il est nécessaire ou souhaitable d’analyser l’envoi unique et de procéder en conséquence. En effet, la RC n’est pas responsable de la valeur totale de la marchandise, mais des dommages causés par un calcul complexe lié aux droits de tirage spéciaux (DTS), multipliée par le poids brut de l’envoi. En Suisse, cette procédure est mise en évidence dans les conditions générales Spedlogswiss (CGV) (appliquées par les principales compagnies d’assurance) et qui prévoient une redevance de 8,33 DTS par kg brut de marchandises. La valeur des DTS est variable, car elle est liée à un «pool» de devises étrangères et au prix de l’or; nous sommes actuellement à environ 8,33 DTS = 11,36 CHF / kg.

En présence d’un envoi à forte valeur ajoutée, mais avec un poids limité, il est conseillé de souscrire une police «Tous Risques» auprès de votre propre expéditeur ou assureur de confiance. En outre, la CR prévoit également des limites de couverture, notamment pour les marchandises considérées comme «sensibles», pour le moyen de transport utilisé et la destination finale.

Un exemple qui peut clarifier la dynamique de ces limites est le cas où un véhicule a fait l’objet d’un vol ou le conducteur d’un vol qualifié : dans ce cas, si les exigences de sécurité prescrites sont respectées, le CR n’est pas responsable de ce qui s’est passé . Dans le cas contraire, cependant, en présence de négligence manifeste (pas en cas de faute intentionnelle), par exemple en stationnant le véhicule dans un endroit inadapté pendant la nuit, le RC couvre les dommages, toujours dans les conditions décrites ci-dessus. Il faut également souligner que, du point de vue de l’assurance, il est toujours difficile de déterminer la responsabilité réelle du transporteur, respectivement si toutes les exigences de sécurité ont été respectées ou non. Avec la couverture «Tous Risques», les marchandises sont également assurées contre ces événements.

assurance cmr Tous Risques

assurance cmr Tous Risques

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles et mises à jour de Franzosini Monaco.

You have Successfully Subscribed!